Le côté bleu de Manchester

Fondé en 1880 à Manchester, le Manchester City Football Club est un club de football évoluant actuellement en première League. Les Citizens, ou les Skyblues pour les intimes évoluent depuis 2003 au stade Etihad Stadium. Plusieurs fois tenant du titre en Angleterre, et présent dans toutes les compétitions européennes majeures, Manchester City occupe une place de plus en plus importante dans l’univers du ballon rond.

Depuis que le club a été racheté par les Qataris en 2008, Les Citizens ont renoués avec la gloire et enchainent les victoires. En 2019 par exemple, le club anglais s’est offert la coupe d’Angleterre en ne perdant aucun match tout au long du championnat.  Dans l’article d’aujourd’hui, nous allons justement s’attarder sur le parcours des Skyblues du 21ème siècle.

Début du 21ème siècle chez Manchester City

Nous sommes à l’aube du 21ème siècle, dans les années 2000 plus précisément lorsque Manchester City retrouve le chemin de la gloire et du championnat d’Angleterre. L’équipe vient alors de mettre fin à une période de deux ans de disette et se prépare à affronter la division 1.

Sous la houlette de Stuart Price, les Citizens ne tardent à gagner leurs premiers trophées et à battre leurs premiers records. Ainsi, en 2002, Manchester City devient le club ayant marqué le plus de buts et le plus de points en Première League.

La naissance de l’Etihad Stadium

En 2003, le club de Manchester quitte son mythique stade à Maine Road, lors d’une cérémonie émouvante. Les Citizens prennent quartier dans un stade plus grand pouvant accueillir jusqu’à 48000p personnes, le prestigieux City of Manchester Stadium. Le club anglais enchaine alors des saisons en dent de scie, avec de courtes victoires et de nombreuses défaites. Il faudra attendre jusqu’en 2007 pour que Sven Goran Eriksson vienne remplacer Stuart Price et hisse les Citizens en haut du tableau. Les Skyblues vont alors effectuer un record de neuf victoires consécutives à domicile en tout début de saison.

L’arrivée des Qataris

2008 est une année décisive pour Manchester City. Le club Abu Dhabi United Group va alors acheter tout le club et faire appel à un tout un nouvel entraineur. Intéressé par le projet anglais, l’ex star de Barcelone et Manchester Unnited, Mark Hughes devient le coach des Skyblues. Le club va alors se permettre sa première folie financière en s’offrant les services de Robinho, la star brésilienne de l’époque contre une somme de 32,5 millions de livres sterling.

En 2010, les Citizens renouent avec la gloire et finissent dans le top 5 du championnat anglais. Les Citizens font alors un parcours honorable en Europa League et atteignent même les demi-finales de la League Cup. Toutefois, c’est en 2011 que le club anglais remporte son premier trophée en soulevant la FA Cup. Par ailleurs, ce trophée est également un ticket pour la Champions League de l’UEFA à laquelle les Skyblues se qualifient pour la première fois de leur histoire.

2019 : l’année de la confirmation et du sacre

Malgré une déroute en quart de finale de la ligue des champions face à une solide équipe de Tottenham, Manchester City a réalisé une saison 2018/2019 particulièrement aboutie en termes de trophées. Manchester City soulève notamment le prestigieux trophée de la Premiere League dont ils sont classés 1er avec plus de 98 points et remporte la FA Cup ainsi que la Carabao Cup.

Il n’aurait manqué à Manchester City que la coupe aux grande oreilles pour réaliser un sans faute.